Huiles essentielles : alliées naturelles pour arrêter de fumer

Dernière mise à jour : 29 oct.


Vous avez décidé d'écraser votre dernier mégot ? Félicitations. Abandonnez avec fierté tous les paquets de cigarettes, les briquets et les cendriers : une nouvelle vie commence ! On le sait, arrêter de fumer apportera beaucoup de bénéfices à votre corps. Mais la dépendance met à mal votre bonne résolution. Le responsable est la nicotine : un alcaloïde toxique puissant et créant une sensation de manque. Le sevrage définitif est votre objectif. L'ennemi est la reprise du tabac même pour une seule bouffée.


Comment réussir à ne plus fumer ?

Dans cette étape de votre vie, vous aurez surement besoin d'aide pour lutter contre votre dépendance psychologique et physique au tabac. Pour cela, différentes astuces permettent d'atteindre votre but. Cigarettes électroniques, substituts nicotiniques, hypnose… Et parmi toutes ces solutions, une a le vent en poupe et donne des résultats très intéressants : les huiles essentielles. L’aromathérapie est une aide naturelle efficace pour vous accompagner dans l'arrêt du tabagisme.


Une huile essentielle pour chaque symptôme du sevrage

Lorsqu'on arrête de fumer, il faudra vous y préparer : vous devrez faire face à certains symptômes. Pas de panique : vous êtes fort(e) et motivé(e). Fatigue, déprime, envie de fumer : les huiles essentielles vous accompagnent dans ce sevrage en luttant contre ces effets secondaires.


Lutter contre l'envie de fumer

L'envie de fumer est le premier symptôme que vous allez ressentir. Quelques heures après avoir écrasé votre dernière cigarette, vous ressentirez le besoin irrépressible de fumer. Le corps et l'esprit veulent leur dose habituelle de nicotine, c'est normal. Cette envie est temporaire et passera en quelques minutes. Ayez confiance en vous : vous savez résister ! Heureusement, les huiles essentielles sont là pour vous aider à repousser cette envie impérieuse.

L'huile essentielle de poivre noir lutte contre cette sensation de manque. D'ailleurs, les travaux de deux spécialistes, Behrn et Rose, appartenant au laboratoire "Nicotine Research", ont démontré l'effet positif de l'huile essentielle de poivre noir pour faire passer l'envie de fumer. En effet, en l'inhalant, cette huile imite les sensations éprouvées par le fumeur qui aspire une bouffée de cigarette. D'autres huiles essentielles comme la verveine exotique, la menthe poivrée possèdent des vertus similaires. Vous pouvez également déposer quelques gouttes d'huiles essentielles d'agrumes (orange, pamplemousse, mandarine) sur un stick inhalateur ou un mouchoir. Avec du temps, de la persévérance et l'aide des huiles essentielles, les épisodes de manque se font plus rares et leur intensité diminue…


Lutter contre la fatigue

Les travaux de l’American Psychological Association ont démontré que la fatigue est ressentie pendant les six premières semaines d’arrêt du tabac. Il faut donc être patient pour retrouver de l'énergie. Pendant cette période, les huiles essentielles de menthe poivrée et d’épinette noire vous aident à combattre la fatigue. Elles ont des vertus stimulantes, remplaçant les effets excitants de la nicotine. Ces huiles essentielles possèdent des molécules aux propriétés tonifiantes.


Lutter contre la déprime

L’arrêt du tabac peut provoquer de l'irritabilité, de l'anxiété, voire de la déprime. L'irritabilité apparait surtout au début du sevrage. Quant à la sensation de mal être, elle peut se déclencher 1 à 2 mois après l'arrêt de la cigarette. À nouveau, certaines huiles essentielles peuvent vous aider à lutter contre le stress. La lavande vraie, la bergamote ou la marjolaine à coquilles sont reconnues pour leurs vertus apaisantes et calmantes. Ce sont de véritables alliées de votre sevrage, lorsque la nervosité vous gagne. Voilà de quoi arrêter de fumer dans la bonne humeur ! Ces trois huiles sont également recommandées pour lutter contre l'insomnie.


Et les bénéfices d'une vie sans tabac ?

Les symptômes physiques de manque de nicotine apparaissent rapidement et sont à leur maximum entre 48 et 72h après la dernière cigarette. Pour être sevré de la nicotine, il faut compter environ un mois et demi. Malgré ces effets secondaires du sevrage, il est toujours bénéfique d'arrêter la cigarette. Entre autres, l'arrêt du tabac diminue les bronchites chroniques, les toux, la mauvaise haleine et les risques d'infarctus du myocarde... Déjà, deux jours après, on ne retrouve plus de nicotine dans le sang. Deux semaines après, le goût des aliments revient et la peau reprend une couleur plus claire tout en gagnant en élasticité. Deux à dix mois après, la respiration et l'oxygénation du corps s'améliorent.

Courage : ça vaut la peine de résister !